LE CENTRE DE FORMATION

Présentation

Le Centre de formation en Caféologie Gloria Montenegro se rénove. On aura une salle de Caféologie toute neuve, Trois machines 100% Marzocco, Installés par Alex et son team ATMP Et plein de Méthodes : Douces et violentes

De quoi former :
700 autres Futurs CAFEOTH’Ex de Baristas & torréfacteurs

Fin de travaux en Septembre mais l’école reste ouverte.  Certaines formations sont prévues dans les coffee shop des CAFEOTH’Ex.

Nous sommes situés au 52 rue de l’Hôtel de Ville – 75004 Paris.

– NOUVEAU – Formations à Tours

Télécharger la brochure ici

– MODULE BARISTA 6h – Inscriptions ouvertes

Depuis 2009, nous avons formé plus de 500 Baristas-torréfacteurs en cafés fins, porteurs de projets, professionnels en reconversion, ou chercheurs d’emploi ; les  « Caféoth’Ex » ont créé des coffée shops, trucks cafés ou bien ont développé la sommellerie de cafés dans la gastronomie. Ils sont à Shangaï, Pyongyang, New York, Bali, Saint Domingue, Quito, Saint Denis La Réunion, Bordeaux, Toulouse, Marseille, Annecy, ou Paris ; pour ne citer que quelques-unes des destinations café. Les Caféoth’Ex prêchent la parole des cafés authentiques ou qu’ils se trouvent.


Le Torréfacteur barista en cafés fins est le professionnel qui à acquis les compétences et la connaissance théorique pour analyser la qualité des cafés, tant par le cahier de charges de la production à la tasse, que par les conditions écologiques, et géographiques dans lesquelles ils ont été cultivés ; et ainsi pouvoir orienter son choix du produit afin de satisfaire sa clientèle. Il/elle aura acquis le critère pour juger et réaliser la torréfaction et la préparation. Il aura acquis les techniques pour la transformation, par la cuisson, des grains de café « or », en café torréfié.  Expert de la préparation des cafés dans toutes les méthodes. Son travail comprend l’analyse du marché, le choix du produit, la réalisation et suivi de son business plan, ainsi que la pratique de toutes les techniques acquises en torréfaction artisanale et métier de barista, ajoutant le fait qu’il doit avoir et développer des atouts de dégustateur.

Métier d’avenir : Il existe en France un grand nombre de bistrots (estimés au 38,000 actuellement) ou l’on sert du café. 1% d’entre ‘eux seulement ont un barista formé.  Ce déficit va à l’encontre de la qualité de la boisson. L’hôtellerie, la restauration et l’événementiel sont à la recherche de personnel qualifié en café. En plus, un nombre croissant de porteurs de projets s’intéressent aux métiers du café, d’où le besoin de reconnaître la profession.